• Daniel AUJOULAT Biographe
  • Portrait d une Star
  • Exposition Campredon Centre D 'Art 2015
  • Studio Valérie GERMAIN 1
  • Mariage Photographe VALERIE GERMAIN
  • Portrait Mis 'en Scène VALERIE germain
  • Studio valerie Germain 5
  • Studio Valérie GERMAIN 6
  • Naissance
  • PHOTOGRAPHE Valérie GERMAIN
Valerie Germain PHOTO...

 

 

 

 

Invitez-nous à votre Mariage...

Nous vous ferons partager notre passion, "La Photo".

Grâce à un nouveau concept, nous pourrons créer les images que vous souhaitez.

 

 

 

Le Portrait

 

Par la mise en lumière, la composition j' irai chercher votre sensibilité au fond de votre regard.


Je réalise le portrait de chaque personne avec une recherche, d' établir une éternelle jeunesse, une Beauté qui dépasse les outrages du temps ...

 

Un portrait sera réussi , bien au delà de la technique , C 'est une séance thérapeutique entre le sujet et le photographe ,

il faut une communion spirituelle avec son sujet .

 

 

 




Accédez à vos Photos

BIOGRAPHIE

Lundi 15 Juillet 2013 - 16:55

 

 

 

La photo dans la peau

 

 

 

Chez les Germain, la photographie est une histoire de famille. Lorsque mon père est venu s'installer dans le Vaucluse à la fin des années 60, j'avais à peine un an. À cette époque-là, il était l’un des seuls photographes de L'Isle-sur-la-Sorgue, réalisant ses reportages et faisant tourner sa boutique, secondé par ma mère.

 

Dans le « bain » dès la naissance

 

Toute petite, j'adorais venir farfouiller dans leur magasin-laboratoire. Maître de stage et dirigeant du Groupement National des Photographes Professionnels, c'est grâce à mon père que j'ai appris, petit à petit, à découvrir ce métier.

Évidemment, j'ai eu, comme tout le monde, ma petite période de « rébellion ». J'ai tenté de suivre ma propre voie dans le sport professionnel. Après deux diplômes d'État de monitrice de ski et d'équitation, j'ai exercé comme instructeur dans la station des Deux-Alpes avant de rejoindre l'équipe du Club Méditerranée de Pompadour, pendant une dizaine d'années. Mais durant les vacances, je retrouvais L'Isle-sur-la-Sorgue et je partais en reportage-photo avec mon père.

Malgré les contacts sympathiques avec mes élèves, je dois reconnaître que le sport ne comblait pas toutes mes attentes, culturelles en particulier. Et surtout, le Vaucluse me manquait.

C'est donc tout naturellement que je suis revenue à L'Isle-sur-la-Sorgue, lorsque l'opportunité de reprendre l'activité professionnelle de mes parents s'est présentée en 2000. Rapidement, j'ai compris que j'avais trouvé ma voie : je serai photographe.

 

Du reportage au portrait

 

Contrairement à nombre d’artistes du secteur, j’ai fait mes armes, toujours supervisée par mon père, en commençant par maîtriser l'activité commerciale. Grâce à la vente de matériel et d’accessoires photographiques en boutique, j’ai vite retrouvé le contact et le plaisir du relationnel que j’appréciais déjà dans ma vie professionnelle antérieure. Parallèlement, l'apprentissage des tirages en laboratoire me permettait de découvrir tout l'aspect technique dissimulé derrière une prise de vue.

Il ne me restait plus qu'à passer derrière l'appareil photo, ce que je fis en reprenant l'activité de photos de mariages paternelle. L'enseignement de mon « coach à domicile » l’observation du travail de photographes comme David Bastianoni, Janine Trévis ou David Brenot, et plusieurs stages d’application firent leur effet : je maîtrisais désormais la chaîne complète, prise de vue, tirage, vente.

 

Au fil des rencontres avec des professionnels du secteur, j'ai ainsi développé un goût particulier pour le portrait. Au contact de personnalités telles que les montréalais Louise et Joseph Simonet, j'ai découvert toute l’importance de la gestuelle et du travail de la lumière, naturelle ou artificielle.

La lumière justement, et l'art de sa maîtrise, m'ont été enseignés par Pierre-Anthony Allard ancien directeur artistique des studios Harcourt, spécialisés dans les éclairages de cinéma. Une révélation. Depuis, j'applique ses conseils et développe mes propres techniques à mon travail.

 

Dans l'intimité du modèle

 

Aujourd'hui, toujours installée dans le Vaucluse et très attachée à L'Isle-sur-la-Sorgue, je vis une véritable renaissance. À travers le reportage de mariage, j’aime sublimer les couples et leur offrir le souvenir ineffaçable d’une journée inoubliable.

Depuis cinq ans, je me spécialise dans la prise de vue en studio. J'ai aménagé à cet effet un nouveau local, m’attachant à maîtriser la lumière grâce à un équipement et un agencement de projecteurs de cinéma, inédit dans le sud de la France.

 

Grâce à ce nouvel outil, en tête à tête avec mon modèle, j'entre dans l'intime. J’ouvre la porte à des émotions, je vais chercher la sensibilité et j’entre en vibration avec elle. Le temps passé avec le sujet, l’atmosphère tissée autour de lui, tout concourt à développer une image inédite. Donner à voir la beauté intérieur par la photographie, tel est mon objectif.

 

Tout comme ces particuliers, professionnels et artistes qui me font confiance, je vous invite à découvrir mon studio à L’Isle-sur-la-Sorgue en Vaucluse et à vous laissez guider par une photographe professionnelle. Offrez-vous ou faites-vous offrir un portrait qui sublimera votre être et défiera le temps.

 

 

 

Valérie GERMAIN .